Prédicteur de mots

Définition :

logiciel d’aide à la rédaction dont la fonction d’aide consiste à proposer un choix de mots à l’élève à chaque lettre qu’il tape au clavier. D’autres fonctionnalités sont souvent présentes dans ces logiciels comme la rétroaction vocale et une aide orthographique ou iconographique.

„Prédicteur de mots“ weiterlesen

Correcteur orthographique

Antidote

Correcteur avancé avec filtres intelligents

D’un seul trait, le correcteur d’Antidote souligne toutes les fautes, de l’accent oublié à l’accord difficile, de la virgule malvenue au pléonasme bête. Pointez sur une erreur : correction proposée et explications graduées jaillissent de l’infobulle; cliquez pour approuver. Après l’orthographe et la grammaire, corrigez la typographie et le style, dont les répétitions et les verbes ternes, et même les dates et les nombres grâce aux filtres intelligents qui surlignent les passages pertinents. Jamais un logiciel ne vous a offert tant de puissance pour épurer vos textes.

Dictionnaires riches et complets

Lisez la définition complète de votre mot et des expressions et proverbes où il figure; voyez son pluriel, sa prononciation, ses difficultés, ses rimes et son étymologie. D’un seul clic, consultez la liste de ses synonymes, de ses antonymes, des mots de même famille. Découvrez son champ lexical, ses citations, ses illustrations, sa conjugaison complète, son évolution historique ou encore l’univers de ses cooccurrences, et appréciez l’interaction intelligente entre tous ces ouvrages. Avec sa richesse incomparable, ses puissants moteurs de recherche et sa vitesse foudroyante, Antidote repousse les limites des dictionnaires du français.

Guides linguistiques clairs et détaillés

De la grammaire au style, du lexique à la syntaxe, onze guides couvrent tous les aspects de l’écriture. Accédez rapidement à une description claire et concise des règles et des exceptions. Retenez le tout facilement grâce à des trucs et à des exemples judicieux. Naviguez avec aisance parmi les sujets connexes ou parmi l’ensemble des 825 articles. Imprimez le fruit de vos recherches. Avec les guides d’Antidote, bien écrire n’aura jamais été aussi simple et agréable.

Surfaces supportées :

Mac/ Windows / Ipad

Liens :

 

 

 

 

Open dyslexique pour tous? Mais est-ce que ce choix peut ralentir les bons lecteurs ?

Cette question nous a été posée à plusieurs reprises cette année.

Vous trouverez des réponses intéressantes dans le travail de recherche de MMes  Pauline DELBE et Julie ENSENAT.

Quelques extraits :

  • “Certaines études ont montré un réel effet de la police sur la vitesse et la précision de lecture.”
  • “La police Open n’a pas montré de meilleurs ou moins bons résultats que les autres polices en termes de vitesse. Or, cette police améliore la précision de lecture des enfants dyslexiques. En effet, Leeuw a montré en 2010 que cette police n’améliore pas la vitesse de lecture, mais qu’elle réduit les erreurs spécifiques aux dyslexiques” (p. 33-34)
  • “La plupart des professionnels s’accordent à préconiser une mise en page aérée. Par exemple, dans la liste d’aménagements pédagogiques pour les enfants dyslexiques proposées par Martinet (2010), il est noté que “les textes dactylographiés avec une police adaptée sans empattements (e.g., Arial, Comic sans MS), de taille suffisamment grande (12 ou 14) et avec des lignes qui ne sont pas trop rapprochées les unes des autres (interlignes de 1,5 voire 2) sont ainsi à privilégier (Martinet, 2010, p.28)” (pt 2.1)
  • “Les études que nous venons de détailler mettent en avant une amélioration des performances de lecture chez les enfants dyslexiques lorsque les lettres sont plus espacées que la normale” (pt 2.2)
  • Conclusion ” Les aides sont donc facilitatrices pour les enfants dyslexiques et peuvent être utilisées pour réduire leurs difficultés. Ces aides ne sont pas bénéfiques aux normolecteurs. En classe, il faudrait donc préparer une mise en page particulière pour les enfants dyslexiques et garder les paramètres habituels de mise en page pour les autres élèves.” (p.61)

 

Synthèse vocale

La synthèse vocale soutient le lecteur dans le déchiffrage du texte

Qu’est-ce que la synthèse vocale ?

  • lien
  • Il est possible de ralentir le débit afin que le jeune puisse avoir le temps de comprendre ce qui est lu. Le choix de la synthèse vocale est important si on recherche une progression dans le déchiffrage. Le double input “voir et entendre” est nécessaire pour avoir un impact sur la mémorisation des mots. Il s’agira donc de préférer des synthèses vocale offrant la possibilité d’un curseur qui se déplace sur le texte en même temps qu’il est énoncé par la synthèse vocale.

Comment activer la synthèse vocale ?

sur un MAC : tutoriel

Sur Windows : tutoriel

Sur IPad : tutoriel

Quelques logiciels qui proposent une synthèse vocale

Voici une liste non exhaustive :

MAC, Windows, IPAD:

  • WordQ
  • kurzweil 3000

Windows :

Androïd

IPad

 

 

Dyslexie – Dysortographie

Définition et éléments de compréhension de ces troubles ou handicaps

Fiche d’information rédigée par le centre suisse de pédagogie spécialisée

Simulations :

  • Comment lit un DYS
  • Comment voit un DYS

Comment soutenir un élève qui se trouve en difficulté avec la lecture ou l’orthographe

  • La synthèse vocale : soulage la tâche de déchiffrage, permet de ralentir le débit
  • Le correcteur orthographique : soutien la tâche de gestion des règles orthographiques lors de production de textes : exposés, résumés…
  • La prédiction de mots : l’élève est soulagé dans la transcription des sons en lettres et se concentre sur les accords et la conjugaison
  • La dictée vocale : l’élève se concentre sur la tâche de rédaction d’un récit ou d’un exposé. Il peut mettre ses idées en mots et construire le fond sans être freiné par des compétences phonologiques qui ne sont pas automatisées.
  • Le dictionnaire numérique : aide à l’évocation, à la vérification du sens du mot et de son orthographe.
  • Différents programmes réunissent certaines fonctionnalités pour compenser les troubles DYS. Je vous propose d’en tester un gratuitement sur PC : Adele-Team. Il permet notamment d’extraire les annotations, ce qui facilite le résumé.

Intervenir sur l’environnement, améliorer la capacité attentionnelle et soulager la fatigabilité  :

L’environnement visuel :

Pour améliorer la lisibilité, il est possible d’agrandir le texte, de passer certaines syllabes ou lignes en couleur, d’augmenter l’espace entre les lettres, les mots (Dysvocalaidodysle ruban Word). La police d’écriture «Opendyslexic» peut faciliter le déchiffrage. La synthèse vocale améliore les compétences de lecteur lorsque le curseur se déplace en même temps que le texte est lu.

Une recherche intéressante traite de l’influence des aides visuelles sur les compétences de lecture.

L’environnement sonore

Lorsque l’élève a un casque pour entendre le texte lu par la synthèse vocale, l’attention de l’élève est disponible pour se concentrer sur la compréhension.

L’élève peut également se voir proposer de  porter des pamirs pour se concentrer sur la tâche.

Le contexte de travail adapté

Grâce à  différents logiciels adaptés à ses besoins, l’élève est plus endurant lors des nombreuses tâches demandées durant une journée de classe.

Aménager les contextes d’apprentissages selon 4 axes :

Axe 1 : Lenteur et désorganisation

… on peut aider l’élève « dys » à organiser et gérer son temps…

  • l’aider à différencier l’essentiel du secondaire
  • l’aider à planifier son travail en vue d’une révision par exemple temps supplémentaire aux épreuves écrites ou tenue en compte de ses brouillons
Axe 2 : Difficultés de prises de notes

… on peut aider l’élève « dys » à ne pas être gêné par des supports de cours déstructurés en allégeant au maximum la prise de notes…

  • rendre possible le suivi du cours sur un livre ou sur un polycopié du cours conjointement avec un surligneur
  • rendre possible la copie des notes d’un camarade
  • imprimer l’écran du TBI ou le document de cours
Axe 3 : Difficultés de compréhension

On peut aider l’adolescent « dys » à les compenser… par différentes stratégies :

  • le soutenir dans la recherche d’informations précises et l’interprétation sans contresens des questions et énoncés courts dans lesquels tous les mots ont une importance capitale
  • lui lire les énoncés ou avec une synthèse vocale ou lui laisser du temps pour lire et comprendre. Vérifier sa reformulation.
  • lui proposer des supports auditifs et visuels structurés pour l’aider à comprendre (www.bsr-lausanne.ch)
Axe 4 : Peine à communiquer ses connaissances

Se pose ici le problème de la forme et du fond…

  • la forme pourrait être évaluée dans des dictées à trous ou d’une autre manière (barèmes…) et les corrections réfléchies…
  • dès lors, les erreurs d’orthographe ne seraient plus sanctionnées dans les évaluations vérifiant les contenus (géo, histoire, etc…) > plus grande disponibilité pour structurer le texte, mettre en avant ses connaissances et organiser l’argumentation (le fond)
  • ou contrôle oral… ou utilisation d’un ordi/LOGICIELS…
  • NB : statut spécial de l’apprentissage des langues étrangères sur le plan de l’écrit

Autres pistes

Travailler les inférences 

Les inférences en lecture

Exercices proposés en fonction des difficultés observées après un test.

„Dyslexie – Dysortographie“ weiterlesen